CREATION 2021

Mamie Luger

de Benoît Philippon

Adaptation Josiane Carle - Carole Chevrier



Mise en scène et dispositif scénique 

Antoine Herbez

 

Lumières  Fouad Souaker

Avec :

Josiane Carle  Berthe

Antoine Herbez Ventura

(cliquez sur le nom des interprètes pour voir leur profil)

Affiche  Labrune est dans le pré

affiche Mamie Luger Cie Ah 2022 !!.jpg

Mamie Luger a été joué 

 

 

- le 23 juin 2021 au  Centre Cult. de La Ricamarie - Salle Daquin à LA RICAMARIE (42)

- le 03 déc. 2021 au  Théâtre de la Grille Verte à SAINT-ÉTIENNE (42)

- le 18 janvier 2022 au  Théâtre de la Mediterrannée-Espace Comedia à TOULON (83)

- du 6 au 30 juillet 2022 au Théâtre des 3 Soleils  au Festival Off d' AVIGNON (84)

A l’heure où la parole se libère,
où la violence faite aux femmes est enfin un vrai sujet,
quel bonheur de le voir traité par une centenaire dynamique et cocasse, une féministe de la première heure, une preuve vivante d’un patriarcat ancestral et banalisé ! 

Téléchargez 

le Dossier du Spectacle

Regardez 

le Bande-Annonce

Centenaire, féministe et tueuse en série

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/15

Crédits Photos Béatrice Treilland

Soutiens :  Spedidam /  Centre Cult. La Ricamarie

La Presse

 - "Un spectacle truculent mais d’une émotion intense ! Une forme de dénonciation discrète de la violence faite aux femmes."

Le Progrès 06/2021

 

- "Véritable enfant de la décentralisation théâtrale, Josiane Carle est une comédienne de caractère. Nous sommes restés béats d’admiration devant son interprétation de cette centenaire à la gâchette facile. 

En incluant la salle comme terrain de jeu, le metteur en scène Antoine Herbez place le spectateur au même niveau que l’inspecteur qu’il interprète adroitement. Il n’y a plus de distanciation et cela donne à ce huis clos une couleur toute particulière.

Captivé, on rit, on est ému !  L’œil d’Olivier 07/2022

 

- "L’humour noir de ce spectacle est un pur délice. On rit tout du long mais on est également touchés aussi bien par les combats mis en avant que par cette belle relation qui se noue entre les personnages, une relation que l’on partage et qui envoie promener tous nos préjugés et toutes nos certitudes. Un spectacle qui fait du bien !" Classique en Provence 07/2022

 

- "La mise en scène nous donne l’impression d’être, tout comme le capitaine, les dépositaires de ce récit hallucinant déployé par la vieille femme, qui nous fait parcourir l’Histoire à travers la sienne. Josiane Carle n’interprète pas Mamie Luger. Elle EST Mamie Luger. Et Antoine Herbez complète avec vérité ce duo, jouant tour à tour la stupeur, la colère et enfin l’empathie qui le fait dégringoler de son piédestal. Un vrai bonheur !" Baz’art 07/2022

Six heures du matin : Berthe, cent deux ans, canarde l’escouade de flics qui a pris d’assaut sa chaumière auvergnate.

Huit heures : le capitaine de police Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au Lüger vide son sac, et le récit de sa vie est un feu d’artifice. Il y est question de meurtriers en cavale, de Veuve Noire et de nazi enterré dans sa cave.

Alors… Aveux, confession ou règlement de comptes ? Ventura ne sait pas à quel jeu de dupes joue la Mamie, mais il sent qu’il va falloir creuser.
Et pas qu’un peu.

Mise en scène / Interprétation / Notes d’interrogatoire

 

Et si le metteur en scène, l’interprète et le public ne faisaient qu’un, tout au long de la représentation ?

Alors, dans un premier temps, le capitaine Ventura, le metteur en scène Herbez et le public juge et voyeur condamneraient sans appel le monstre Gavignol.

Ils la mettraient au pilori, la meurtrière !
Et puis petit à petit, tous ensemble, nous ferions le chemin vers son humanité.

Nous réaliserions que le bourreau n’est pas forcément celui que l’on imagine, et l’empathie que nous ressentirions pour cette femme atypique et libre, se métamorphoserait tranquillement en amour…

A l’heure où la parole se libère, où la violence faite aux femmes est enfin un vrai sujet, quel bonheur de le voir traité par une centenaire dynamique et cocasse, une féministe de la première heure, une preuve vivante d’un patriarcat ancestral et banalisé ! 

Ponctuée des notes lointaines de Summertime, des effluves de la soupe de campagne, des pétarades et coups de pelle à répétition, l’expérience de Mamie Luger devient ainsi la nôtre. Sa verve et son énergie sont extrêmement communicatives. 
Benoît Philippon a écrit un roman noir brillant, désopilant, dans un style extrêmement direct et fleuri, sans pour autant être dénué de sens, universel. L’adaptation théâtrale de Josiane Carle et de Carole Chevrier lui est complètement fidèle.

De ce moment passé avec cette femme extraordinaire, nous en ressortons grandis et sans doute, quelque part, un peu libres nous-mêmes.

Antoine Herbez

Mamie Luger 1.jpg

d'après le roman de Benoît Philippon

couv 1.jpg

Benoît Philippon grandit en Côte d'Ivoire et aux Antilles, puis vit entre la France et le Canada.

Il devient scénariste à 20 ans.

Il réalise son premier long-métrage, Lullaby for Pi, en 2010, puis un film d’animation (coréalisé avec Alexandre Heboyan), Mune, le gardien de la lune (prix du meilleur film à Tokyo, Toronto, Erevan).
Benoit Philippon aime mélanger les codes et naviguer entre les genres. 

Après Cabossé (ed. Série Noire), Mamie Luger est son deuxième roman noir (ed. Equinox). Le troisième, Joueuse (ed. Equinox) sort en 2020.

Le dernier, Petiote, vient de sortir (2022) aux éditions Les Arènes.

 

Scénariste/Réalisateur

Rayman - co-écriture avec Alexandre Heboyan 

Mune, le gardien de la lune - co-écriture avec Alexandre Heboyan

Lullaby - écriture et réalisation

Tig Tiger - co-écriture avec Alexandre Heboyan

Sueurs - écriture 

 

Scénariste Télévision

7 nains et moi – saisons 1 et 2 – France Télévisions

 

Romans

Petiote – Les Arènes

Joueuse – Les Arènes

Mamie Luger – Les Arènes

Cabossé - Gallimard

Prix Transfuge du meilleur espoir polar 2016