Les interprètes féminines

 

Laetitia Ayrès

Formée à Buenos Aires puis à Paris en théâtre musical, elle interprète des rôles issus de répertoires variés : opéra (Cosi fan tutte, la Flûte enchantée, Bastien Bastienne), opérette (Monsieur Choufleuri, La Belle Hélène, Le pont des soupirs, La princesse de Trébizonde et La Périchole), comédie musicale (Les Misérables, Man of la Mancha). En récital elle a notamment chanté pour Radio France, l’Ambassade de France de Jordanie ; elle est également soliste dans le dernier long métrage de Josiane Balasko. En 2015, elle écrit et interprète son deuxième spectacle dédié aux musiques de films, « Judy, Barbra et moi », programmé à Paris, Londres et Lausanne.

Stéphanie Bargues

Originaire de Toulouse, où elle se forme à la danse contemporaine au Centre de Développement Chorégraphique, elle poursuit sa formation d‘interprète à l’EICAR à Paris, où elle rencontre Antoine Herbez. Elle jouera dans ses créations 12 Hommes en colère, Baroufe à Chioggia, les Fourberies de Scapin et un Songe d’une nuit d’été.

Depuis 15 ans, elle collabore avec le chorégraphe Andy de Groat, de la Folie d’Igitur aux Hivernales d’Avignon, au duo May Meets Mary à la BNF, en passant par Red Notes, Fan Dance et le seule-en-scène Cocteau Cocktail, adaptation dansée et jouée de La Voix Humaine de Jean Cocteau.

Au cinéma, on peut la voir dans Requiem for Beauty de Gao Xingjian, XX de Fernando Gonzalez Molina et à la TV dans Alice Nevers-le juge est une femme.

Elle participe également aux créations contemporaines et engagées du Collectif 18.3 et du Collectif Louise Bataille sur des thématiques qui lui sont chères : la souffrance au travail (texte de Marie Pezé), la condition de la femme (texte de Matéi Visniec) ainsi que dans de nombreuses performances des compagnies Nanabsolue, Être et Genôm.

Ariane Brousse

Ariane Brousse a joué dans plus de 20 pièces, dirigées entre autres, par Jean Bellorini, Pénélope Lucbert, Frederic Thibault, Antoine Herbez, Marie Dupleix, Sedef Ecer, Tiina Kaartama, Yves pignot. Elle a joué aussi bien dans des classiques (Théâtre de la Porte Saint Martin, Lucernaire...) La Flûte enchantée, Les Précieuses Ridicules, Variations sur la mort de Jon Fosse, Peau d'Ane… que dans des créations telles que Purge de Sofi Oksanen, Ca foxtrotte dans la botte de mamie, Ni Dieu ni Diable au théâtre 13, Sur le Seuil (France et Istanbul), Lettres de l’Intérieur,  Alimentation Générale au Théâtre des Béliers et récemment dans Comme en 14 au Théâtre Labruyère mise en scène par Yves Pignot.
Elle tourne régulièrement pour la télé, une amie récurrente pour Scènes de ménages, ou encore dans Cocovoit sur Comédie +.
Elle enregistre des fictions radiophoniques à France inter et Arte radio ainsi que des livres audio.
Elle écrit sa première pièce en 2013 L’Envers des Maux éditée chez Les Cygnes, jouée au Lucernaire, et co-écrit le scénario long métrage Appellation d’origine non contrôlée avec le réalisateur Luc David, et vient de finir l’écriture de sa deuxième pièce. 

Josiane Carle

Louise dans "Arromanches" (2018)

Originaire de la Loire, elle démarre sa carrière en 1962 à Toulon dans la Cie du Conservatoire avant de rejoindre l’équipe du Conservatoire de Grenoble.

Elle a travaillé avec Gabriel Cousin, Jacques Baillon, Pierre Chaussat, Philippe Morier-Genoud, André Steiger, Bruno Sermonne, Christian Cloarec, Jacques Coutureau, Bruno Carlucci, Dominique Lardenois …

… Joué sur les scènes de nombreux théâtres ou centres dramatiques : au CDN de Reims dirigé par Denis Guénoun (Le Printemps, Faust…), au Théâtre des Célestins avec Jean-Paul Lucet (Ce soir on improvise, Roméo et Juliette…), au Théâtre du Gyptis à Marseille avec Andonis Vouyoukas (Noces de Sang), au Théâtre de Sartrouville avec Laurent Fréchuret (Insomnies, Alice…), au Théâtre du Rio à Grenoble dirigé par Yvon Chaix (La religieuse, La maison Tellier…), au Chok Théâtre de St-Etienne sous la direction d’Alain Besset (Fréhel, Entrechats…)…

En parallèle, elle tourne également pour le cinéma (Tony Gatlif, Agnès Varda…) et pour la télévision. 

Elle est aujourd’hui installée à Saint-Étienne où elle est comédienne, auteure, metteur en scène. 

Nathaly Coualy

Marie-Noëlle dans "Désirada" (2020)

Comédienne, auteur et metteur en scène, elle a beaucoup joué sur les scènes antillaises et hexagonales :  des « Seule-en-scène » tout d’abord (Culottée ! de Nathaly Coualy et Bertrand Dicale), (Elle ne fait pas sans blanc de Nathaly Coualy, Bertrand Dicale, et Pascal

Legitimus), Seule ! de Nathaly Coualy, mise en scène de D’ de Kabal) et des pièces de théâtre également (A l’homme qui m’a donné envie de Stéphane Clerget, mis en scène de Gilles Valet, Causerie imaginée de Aimé Césaire, Léon Gontran Damas et Léopold Sédar Senghor), Projection privée de Rémi de Vos, mis en scène de Greg Germain).

Elle pratique également et enseigne le Yoga Kundalini.

Marianne Devos

Artiste pluridisciplinaire, après son prix de violon du Royal Northern Collège of Music, elle commence à Paris sa carrière de violoniste au sein de nombreux orchestres et spectacles (Orchestre Pasdeloup, Manifesto, Les Violons de France, le Roi Lion, Les Fiancés de Loches, le Violon sur le Toit…)

C'est pendant le Roi Lion qu'elle découvre sa passion pour le théâtre musical. Elle se forme en chant avec Pierre Yves Duchesse, Samuel Senė, Michael Pereira et au théâtre avec Frédéric Baptiste, Jacques Mougenot etc.

En 2012 elle intègre la troupe de Cabaret au théâtre Marigny en tant qu'artiste volant féminin, elle enchaîne avec le rôle d'Alphonsine dans La vie Parisienne, mise en scène Alain Sachs au Théâtre de Paris. On a pu ensuite la voir sur du jeune public, La Belle au bois Dormant Que Veillent Les Fées, et Petit violon deviendra grand. En 2014 elle intègre la troupe des Fiancés de Loches (Molière du théâtre musical 2016) en tant que violoniste/chanteuse et doublure Michette.

Depuis elle interprète le rôle de Maryse sur Dėdė, mise en scène Denis Mignien en tournée dans toute la France. Clémentine dans Hashtags le Musical, tourne dans une web série pour le groupe Humanis.

Clara Domingo

Fraîchement sortie de l'école de l'acteur Claude Mathieu, elle se lance dans la mise en scène d'une pièce jeune public, "Le pays de Rien" de Nathalie Papin. En tant que comédienne, son sens du spectacle et sa sensibilité se sont frottés à quelques créations pour petits ("Le Pays où tout est permis" de Marie Hébert, "Pustules et Sortilèges" de Barbara Sadoul) et grands ("La Peau d'Elisa" de Carole Fréchette, "A la Vie Voilà..." mis en scène par Jean Bellorini, "L'instant d'avant" de Daniel Lacroix) ainsi qu'à des spectacles poètiques ("Votre Rainer Maria Rilke" et "Soleil de Bar" de Vinciane Amilhon). Elle anime également des ateliers de théâtre au Lycée Passy-Buzenval à Rueil-Malmaison, pratique la danse improvisée et fabrique des masques de théâtre.

Apolline Kirklar

Graine de Moutarde dans "Un Songe d'une nuit d'été" (2019-2020)

Violoniste particulièrement engagée sur la scène actuelle et contemporaine, elle est diplômée du Master d’Interprète au CNSM de Lyon en 2016 et se spécialise ensuite en 3ecycle en répertoire contemporain au CNSM de Paris où elle obtient le Diplôme d’Artiste Interprète en 2018. Au cours de son parcours, elle se forme également à la Guildhall School of Music and Drama à Londres.

Son intérêt pour la musique d’aujourd’hui la mène à collaborer avec les compositeurs émergents dans des projets de créations notamment auprès de l’Ircam, au festival Manifeste, ainsi qu’avec l’Ensemble Ulysses.

Passionnée de musique de chambre, elle est à l'initiative de plusieurs ensembles tel que le Trio Fauve pour accordéon, violon et violoncelle, lauréat de la Fondation Banque Populaire et du concours de la Fnapec 2017, et le Duo Zyia pour violon et violoncelle avec lequel elle poursuit le master de musique de chambre au CNSM de Paris. Ce duo a été remarqué lors de différents concours internationaux. Il est soutenu par la SACEM et Proarti dans le cadre d’un projet de création et également lauréat de « Jeunes Talents ». Il remporte en décembre 2018 le premier prix du North International Music Competition dans la catégorie duo.

Elle se produit avec l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre National de France, l’Orchestre National d’Ile-de-France, l'Opéra National de Lyon, l'Orchestre Dijon-Bourgogne.

Elle explore aussi de nouvelles formes musicales : l’improvisation générative avec Alexandros Markeas, Vincent Lê Quang, Beñat Achiary, ainsi que le théâtre musical dans la compagnie Voque créée par Jacques Rebotier.

Elle rejoint le spectacle Traviata, vous méritez un avenir meilleur, mise en scène Benjamin Lazar pour la tournée Internationale 2018-19.

Clotilde Lacroix

Elle débute le violoncelle à l’école Suzuki de Lyon avec Ruben Rivera et poursuit ses études au Conservatoire à Rayonnement Régional (C.R.R) avec Blandine Odin et Patrick Gabard. Elle obtient ses Diplômes Supérieurs de Violoncelle et de Formation Musicale en 2006 avec Valérie Aimard et Benoît Menut au Conservatoire Maurice Ravel de Paris.

Elle se rend alors aux Pays-Bas où elle entre dans la classe de Michel Strauss et Jan-Ype Nota au Conservatoire Royal de la Haye. Elle y fonde le sextuor à cordes « The Hague String Variations » avec qui elle remporte le 1er prix du concours national Debuut en 2009 puis le 2e prix de la Storioni International Competition en 2011.

Avec eux, Clotilde s'est régulièrement produite à travers les Pays-Bas (Koncertgebouw Amsterdam, Dr Anton Philipszaal La Haye, De Doelen Rotterdam, NPO Radio4,...).

Après l'obtention de son Diplôme de Master en 2009, Clotilde se perfectionne en musique ancienne et contemporaine avec Anner Byslma au Conservatoire d'Amsterdam et la Ligeti Academy dirigée par l'ensemble Asko/Schönberg à Amsterdam.

Elle intègre alors Le Balcon en cours de création à Paris. C’est la découverte d’un environnement professionnel et amical créatif, dynamique et exigeant. Avec eux, elle est invitée dans de nombreux festivals en France et à l'étranger. Elle se produit également à l’Opéra de Paris, la Cité de la Musique et encore au Théâtre de l’Athénée où l’ensemble est en résidence depuis quatre ans.

Depuis son Cycle Concertiste de Musique Ancienne avec David Simpson au C.R.R de Paris, Clotilde est régulièrement invitée par Le Cercle de l’Harmonie. Elle est aussi membre de l’Orchestre Pasdeloup depuis 2016.

En 2014 a lieu la création de "L'Annonce faite à Marie" de Paul Claudel mis en scène par Yves Beaunesne avec Judith Chemla dans le rôle de Violaine, Clotilde est plongée dans l'univers du théâtre et son dialogue avec la musique pendant plus de trois ans. Au cours de cette période, elle développe par ailleurs son expérience théâtrale en participant à "La Chute" d'Albert Camus mis en scène et joué par Ivan Morane.

Marie Le Cam

"Contaminée" par la compagnie Cartoon Sardines, puis formée au Cours Florent, elle joue au théâtre aussi bien des textes du répertoire classique que contemporain,  Issue de la région PACA, elle vient au départ du théâtre : elle a joué dans plusieurs pièces du repertoire classique et contemporrain telle que Puzzle de Woody Allen au Palais Royal "En attendant Lucie" De et avec M.Jolivet au theatre des Champs Elysées, "Confession" mes par M.Didym (festival inn Avignon) ou encore l'adaptation de "Quand le Monde était vert" de Sam Shepard mes par A.Herbez à la manufacture des Abbesses, "La double Inconstance" mes par A.Sogno, "Le Misanthrope" mes par J.Heynemann, "Tailleur pour Dames"  mes R.A Albaladejo etc.....

Elle a joué "Drole de Couple" au theatre des Nouveautés sous la direction de A.Bourgeois, "Grasse Matinée" et "Du vent dans les branches de Saasafras" de R. De Obaldia au Theatre du Ranelagh mes par T.Ledouarec. 

Elle s'est aussi essayée aux court-métrages (Jean-Pierre Mocky, Jean-Loup Hubert , "Une promesse" : révélation Jeunes Talents Adami 1999, Patrick Grandperet.).. Pour la télévion, elle tourne entre autres : "

Vie est à nous", "Le Grec",  "Dr Sylvestre", "Fabien Cosma", "Famille d'accueil", "Louis Page", "Cocktail de filles", "section de recherche" ... Elle a le premier rôle féminin du long métrage "Le Chien" de C. Monnier. 

Orianne Moretti

Elle commence la musique par l’étude du violon puis devient danseuse au Ballet National Roland Petit à Marseille

avant d’embrasser une carrière lyrique soliste. Formée par Mireille Alcantara puis Maryse Castets et Elsa Maurus,

elle débute au Capitole de Toulouse et chante aujourd’hui en soliste dans les Opéras de Bordeaux, Tours, Metz, Reims…

Finaliste du Concours FLAME 2012 et demi-finaliste du Concours International de Chant Lyrique d’Arles 2012,

elle suit les master-classes de Viorica Cortez, Sarah Arneson à Salzbourg, Regina Werner à Leipzig et travaille avec les chefs de chant Antoine Palloc, Jeff Cohen. Elle est titulaire d’un Master II Musique/Littérature à Paris Sorbonne Nouvelle.

En 2010, elle fonde et dirige sa propre compagnie : Correspondances Compagnie / Les Arts en partage pour laquelle elle crée 3 opéra de chambre, créations mettant en valeur le répertoire de musique de chambre vocale et instrumentale en faisant appel à des artistes de renommée internationale.

Maëlle Parisot

Elle suit un cursus de conservatoire classique, aux conservatoires de Brest, Reims et Besançon dans les classes d'Emmanuel Boulanger et de Marc-Didier Thirault, avant de se former à l'enseignement, à la contrebasse et aux musiques actuelles.
Maëlise joue régulièrement en sonate avec Fanny Machet, elle fait également partie du duo Mezzo-Cello et de la compagnie DreamDust qui produit des opérettes jouées dans toute la France (prix du public au festival d'Avignon en 2016 avec le spectacle Monsieur Choufleuri). Elle est violoncelliste, contrebassiste, choriste, percussionniste et arrangeuse dans The Red Folks, groupe de musiques actuelles d'influence folk anglo-saxonne, et contrebassiste du groupe de chanson Solia Trio. 
Elle participe à de nombreux concerts, aux programmes variés, et s'est produit notamment dans des salles prestigieuses telles que le Théâtre du Châtelet et la salle Pleyel avec l'orchestre Pasdeloup.
Passionnée par l'enseignement, elle est titulaire du Diplôme d’État et enseigne au conservatoire Départemental de Clamart, et au conservatoire de Malakoff.

Elle explore les nombreuses facettes du spectacle vivant avec l'improvisation libre de l'ensemble de soundpainting, Amalgammes, et le groupe de rock Najar.

 

Alice Picaud

Elle commence le violoncelle et le piano à 6 ans au CRR de Nevers. A 15 ans, elle entre dans la classe de Xavier Gagnepain au CRR de Boulogne et poursuit ses études musicales à Londres au Royal College of Music où elle obtient son Bachelor en 2011.

Sa passion pour la musique de chambre l'amène à se former pendant 3 ans dans la classe du Quatuor Ysaye au CRR de Paris ; Avec son quatuor Agora, reconnu très rapidement parmi les jeunes talents, elle jouera dans de nombreux pays (Japon, Brésil, Angleterre, Allemagne, Suisse), invité de prestigieux festivals (Aix en Provence, Epau, Paris Jeunes Talents, Nuits Romanes, Ars terra, Envolées musicales) et sera couronné par un prix au concours européen de la FNAPEC.

Férue d'enseignement, elle décide de se former à la pédagogie instrumentale et intègre la formation au Certificat d’Aptitude du CNSM de Paris en 2013.

Elle explore les nombreuses facettes du spectacle vivant avec l'improvisation libre de l'ensemble de soundpainting, Amalgammes, et le groupe de rock Najar.

Louise Pingeot

Louise Pingeot est chanteuse lyrique. Après avoir été formée à l’École Normale de Musique de Paris et au Conservatoire Hector Berlioz, elle s’est perfectionnée au sein de l’Opéra Studio de l’Opéra National du Rhin. Elle est lauréate de nombreux concours dont le 1er Prix au Concours des Amis de l’Opéra National de Bordeaux et le 1er Prix au Concours du Forum Lyrique International d’Arles. 

Son repertoire de soprano est varié. Sur scène elle interprète entre autres, le Feu et le Rossignol (L’Enfant et les sortilèges de Ravel) à Bruxelles et à New Delhi; Anna Gomez (The Consul de Menotti) au Théâtre de l’Athénée Louis-Jouvet; à l’Opéra du Rhin, Blanche Neige de Lange, Silvia (l’Isola Disabitata de Haydn), Sofia (Il Signor Bruschino-Rossini) et la Reine de la Nuit (Mozart). Elle est régulièrement invitée au Festival Lyrique de Belle-Ile où elle chante Clorinda (La Cenerentola de Rossini), Frasquita (Carmen), Serpina (La Serva Padrona de Pergolese), Galatea (Acis and Galatea de Händel), Lauretta (Gianni Schicchi de Puccini) et Despina (Così fan tutte).

Cette saison, elle a été doublure de Maïma dans la nouvelle production Barkouf d’Offenbach à l’Opéra National du Rhin et la Fée dans Cendrillon de Pauline Viardot à New Delhi avec la Neemrana Music foundation et l’Institut français. Elle s’est produit en concert au Festival Canto e soffio pour le fond de recherche en santé respiratoire, au Festival Holzhauser Musiktage en Allemagne et avec l’Orchestre National de Montpellier à l’Opéra Berlioz. Elle a été Denise (Le Mariage aux lanternes) et Dorothée (la Bonne d’Enfant) aux Dimanches d’Offenbach à l'Odéon de Marseille et Ophélie (Hamlet d’Ambroise Thomas) sous la direction de Takenori Némoto au Théâtre de Montreuil-sur-Mer.

Gaëlle Pinheiro

Hermia et Fleur de Pois dans "Un Songe d'une nuit d'été" (2012-2015)

Jonglant entre la comédie musicale et un répertoire plus lyrique, elle suit une formation musicale et théâtrale à Rennes puis au Conservatoire du Centre à Paris. En 2003, elle intègre la troupe Opéra Eclaté dirigée par Olivier Desbordes où elle joue de nombreux premiers rôles à l’opéra de Dijon et en tournée dans les opéras de France.

Elle est ensuite Carolina dans "le Mariage Secret" de Cimarosa mis en scène par Anne Marie Lazarini au théâtre Artistic Athevains, Aspasie dans "Phiphi" au Trianon et l’Alcade dans "les Bavards" d’Offenbach mis en scène par Ned Grujic au festival d’Avignon et au théâtre Ciné 13. En 2008, elle revient à la comédie musicale dans "Casting" au XXème théâtre, et dans "Kid Manoir" la comédie musicale pour enfant. Elle a joué la Dame du Lac dans "Spamalot", mis en scène par Pierre François Martin Laval au théâtre Comedia, la Princesse des 4 saisons dans "Noël Magique" de William Korso à l’Ahlambra et Marianne dans "Robin des Bois" au Temple et au festival d’Avignon.

On a également pu la voir dans "Le Grand Restaurant" de Pierre Palmade sur France 2.

Elle était récemment Elizabeth, la fiancée de Frankenstein, dans "Frankenstein Junior" de Mel Brooks mis en scène par Ned Grujic au Dejazet et Caroline dans "l’hôtel des Roches Noires" de Françoise Cadol et Stephane Corbin au XXème théâtre, mis en scène par Christophe Luthringer. Elle est également Métella dans "la vie Parisienne" d’Offenbach mis en scène par Alain Sachs au théâtre de Paris.

Depuis oct 2013, elle reprend son rôle de la dame du Lac, au théâtre Bobino, dans "Spamalot", mis en scène par Pierre François Martin Laval.

Pascale Roberts

Elle a connu ses premiers succès grâce à plusieurs grands films français comme «Dans la gueule du loup», «Le Fric», ou encore «Les loups dans la bergerie», mais surtout dans le film de Costa-Gavras, «Compartiment tueurs».

Parallèlement, elle tourne beaucoup pour la télévision, en particulier dans «Le temps de vivre et le temps d'aimer» au côté de l'acteur Jean-Claude Pascal.

Au cinéma, on la voit entre autres dans «Dupont Lajoie» d’Yves Boisset, «3 hommes à abattre» de Jacques Deray, «Pour la peau d’un flic» d’Alain Delon, «Le Grand Chemin» de Jean-Loup Hubert. La liste des réalisateurs avec qui elle a tourné est longue, aussi bien au cinéma qu’à la télévision.

En 1994, elle rejoint l’équipe de Robert Guédiguian en tournant «A la vie, à la mort», puis «Marius et Jeannette» film pour lequel est elle nommée aux César du meilleur second rôle.

Au théâtre, elle alterne comédies légères et textes plus graves. Elle est entre autres mise en scène par Jean-Louis Barrault («La Petite Molière»), Pierre Mondy («Spéciale dernière»), Jacques Rosny («Caligula»), Gérard Caillaud («Sacré Nostradamus»), Michel Fagadaud («Les Marchands de gloire»)…

Depuis quelques saisons, elle a rejoint la série télévisée à succès de France Télévision, «Plus belle la vie», dans laquelle elle joue le rôle de Wanda.

Marie Salvat

Elle commence le violon à 7 ans au CRR de Perpignan dans la classe de Monique Durand et le chant à l'école des enfants du spectacle Marlène Nuage . A 15 ans, elle part étudier à Paris dans la classe de Suzanne Gessner, et rentre première nommée au CNSM de Paris dans la classe de Patrice Fontanarosa deux ans plus tard. Après un séjour à la Müsikuniversität de Vienne, elle valide son Master au Royal College of Music de Londres dans la classe de Yossi Zivoni, entame un cursus de Musicothérapie au CIM, et continue à se former en théâtre, chant, danse .

Elle a profité de ses études pour explorer divers univers : l’orchestre (sous la direction de Vladimir Jurowski, Daniele Gatti, Christoph Eschenbach, Kurt Masur, Pierre Boulez, Susanna Mälkki), le jazz (avec Chris Garrick à Londres et Eric Barret à Paris),  l’alto (avec Bruno Pasquier) la musique de chambre (classe du quatuor Ysaye) ...

Aujourd'hui elle partage son temps en tant que violoniste et chanteuse dans tous les styles : le trio à cordes, le théâtre musical (Compagnie en Chemins), la chanson française (Collectif Danton), l'orchestre (co-soliste à l'Orchestre de Dijon Bourgogne ) et le jazz ( Kaila Sisters quartet ).

Please reload

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2023 by THEATER COMPANY

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus